Réagencez votre intérieur grâce aux cloisons

Quelles sont les couleurs tendance 2019 pour les murs du salon ?
juin 30, 2019
Aménager les combles : les 8 questions à se poser avant de commencer les travaux
juillet 18, 2019

Vous avez une pièce qui vous paraît trop grande et pensez qu’il est possible d’en faire plusieurs espaces en la divisant ? C’est tout à fait possible ! Il existe plusieurs types de cloisons pour effectuer cette opération. De la porte coulissante à la verrière intérieure en passant par le paravent, entre cloison amovible ou fixe, le choix est souvent difficile tant il existe de moyens à votre disposition. Partons à la découverte des différentes cloisons existantes. 

Différents types de cloisons pour votre intérieur 

Si vous souhaitez aménager simplement votre lieu de vie, la cloison permet de moduler les espaces de vaste taille. Utiles en cas de pièces jugées trop grandes ou de création de nouvelles pièces, il vous sera aussi possible de les utiliser pour créer des espaces de rangement. Il existe ainsi deux types de cloisons :

  • La cloison fixe
  • La cloison mobile

La cloison fixe sera installée définitivement. Elle peut être faite de matériaux différents comme la plaque alvéolée ou le béton cellulaire. Si votre intention est de créer un véritable mur pour couper une pièce en deux, la cloison fixe sera parfaite. La cloison amovible, quant à elle, est déplaçable et permet de masquer une partie de la pièce comme les paravents ou les cloisons végétales. 

Les cloisons fixent un choix définitif 

Avant de choisir sa cloison, il faudra déterminer le type de pièce que l’on voudra séparer. Dans les pièces humides, il est conseillé de cloisonner avec un matériau qui résistera aux conditions de cet environnement comme le verre ou la plaque de norme IP68. Une fois le type de pièce déterminé, vous aurez le choix entre :

  • Les plaques de plâtre  
  • Les cloisons alvéolées 
  • Les plaques de produits naturels
  • Les plaques de béton cellulaire
  • Les cloisons en briques
  • Les cloisons en verre

Les plaques de plâtre sont le plus souvent utilisées dans les habitations. Montées sur des rails, les cloisons sont remplies d’un matériau isolant ou laissées creuses. 

La cloison alvéolaire est une cloison très simple à monter. Elle se compose de deux plaques de plâtre séparées par du carton disposé en alvéoles. Pour les installer, il suffit de placer un tasseau au sol et un autre au plafond. Il n’y aura plus qu’à utiliser ces tasseaux comme rails pour faire glisser la cloison. 

Les plaques de produits naturels sont fabriquées en gypse et en fibres de cellulose. Tout comme les plaques de plâtre, elles seront aussi très simples à installer sur des rails. 

Les cloisons en briques vous offriront une parfaite acoustique et une protection thermique à toute épreuve. Vous pourrez les trouver creuses ou pleines et devrez les monter comme un mur de parpaings. 

Enfin, les cloisons en briques de verre vous apporteront une quantité importante de lumière dans votre pièce. Elles peuvent être installées dans un salon, mais conviendront parfaitement dans une salle de bain. Vous pourrez parfaitement en monter un autour d’une douche italienne par exemple.

La cloison amovible, une multitude de possibilités

Il existe une multitude de cloisons amovibles pour vos intérieurs. Elles sont simples et légères, faciles à transporter pour certaines, et sauront s’adapter à n’importe quelle pièce. Aujourd’hui, ces cloisons sont vendues sur mesure et s’adaptent donc à tous les types de lieux. Pour la cuisine, vous pourrez tout à fait miser sur le verre. Celui-ci laissera passer la lumière tout en séparant la cuisine du salon. Dans une chambre, un paravent vous permettra de vous habiller en toute intimité. La cloison amovible pourra également séparer les toilettes de la douche. Ou encore, dans un studio pour séparer les pièces en plusieurs parties. Les possibilités sont infinies… 

Quelques types de cloisons amovibles

Comme vu précédemment, il existe plusieurs types de cloisons amovibles. Parmi elles, nous pouvons retrouver : 

  • Le paravent
  • Les cloisons en verre 
  • Les cloisons végétales
  • Les portes coulissantes en fer

Les paravents sont apparus au XIe siècle avant J.C chez les familles nobles chinoises. Ils étaient utilisés pour se protéger du vent, mais aussi pour créer un espace intime dans une pièce. Importés en Europe aux alentours du XVe siècle, ils héritent de leur nom actuel en Italie. Alors appelés paravento, leur utilisation connaît un véritable succès sur le vieux continent. 

Les cloisons en verre, qu’elles soient opaques ou transparentes, permettront de jouer avec la lumière. Ainsi vous pourrez, par jeu de lumière, donner une ambiance différente aux pièces que vous souhaitez diviser. 

Les cloisons végétales apporteront de la verdure à votre intérieur. Montées sur une structure généralement métallique, l’ajout de plantes donnera un aspect agréable et accueillant dans un intérieur. Certaines plantes ont même la capacité de purifier l’air. Si vous avez la main verte, c’est une parfaite solution pour vos pièces volumineuses ! 

Enfin, pour les intérieurs au design brut, vous pourrez installer des cloisons amovibles composées de portes en métal. Plus imposantes visuellement, elles s’adapteront parfaitement à un environnement gris, éclairé par la lueur d’un feu de cheminée… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *