Quels matériaux pour une maison écologique ?

AVANT/APRES #02 : Notre expertise
mai 6, 2019
Quelles sont les couleurs tendance 2019 pour les murs du salon ?
juin 30, 2019

À notre époque, l’écologie et, d’une manière générale, le développement durable est un point essentiel pour la survie de notre planète. L’Homme essaie, par tous les moyens, de réduire son empreinte carbone.  Si vous souhaitez construire votre maison à l’aide de matériaux naturels, sachez que cela est totalement possible. Revenons ensemble sur les différentes solutions qui s’offrent à vous pour une maison écologique.

Une meilleure santé et des économies d’énergie

À notre époque, nous passons le plus clair de notre temps à l’intérieur. Que ce soit dans son logement ou au bureau, nos maisons, étanches, favorisent le développement de micro-organismes qui s’attaquent directement à notre santé. L’asthme et les maladies respiratoires touchent chaque année toujours plus de personnes. La meilleure solution, pour diminuer les risques, est d’opter pour des matériaux écologiques lors de la construction et l’aménagement de votre habitat. En outre, ces matériaux pourront vous faire économiser en énergie. La paille et le bois vous permettront, par exemple, de retenir la chaleur. Vous n’aurez donc pas à utiliser votre source de chaleur en continu.  

Les différents matériaux d’une maison écologique

Pour construire une maison éco responsable, il va falloir se fier au lieu de construction et à son histoire. Construire une maison en chaume en région parisienne serait possible, mais quelque peu inutile… Chaque matériau possède des caractéristiques qui permettent de résister au mieux à l’environnement local. Parmi ces matériaux, on retrouve :

  • Le bois
  • Le chanvre
  • La paille
  • La terre crue

Le bois

Très majoritairement utilisées au Japon et en Scandinavie, les structures en bois reviennent petit à petit dans nos contrées. Selon l’association interprofessionnelle du bois de Bretagne, les constructions en bois augmentent de 15% chaque année. Et pour cause ! Le bois est 15 fois plus isolant que le béton, parfait pour les régions froides. Il est aussi beaucoup plus rapide à mettre en place. Une ossature est créée au sol puis relevée pour construire les pans de murs. Cette ossature est ensuite remplie avec des briques de chanvre ou des bottes de paille pour solidifier le tout. Autant de matériaux éco-responsables qui feront de votre maison un lieu sain et agréable. 

Le chanvre

Le chanvre est une plante qui pousse facilement. Il n’aura pas besoin d’attention particulière comme un arrosage fréquent ou un ajout de terreau occasionnel. Le chanvre pousse de lui-même par tout temps ce qui en fait un matériau de choix. Pour constituer un béton avec le chanvre, il suffit de le mélanger à la chaux. Il sera ensuite possible de le mettre à l’intérieur d’un coffrage le temps que celui-ci sèche et prenne sa forme définitive. La pose d’un enduit intérieur et extérieur permettra de maintenir votre béton en d’excellentes conditions. Il est aujourd’hui possible d’acheter les briques préfabriquées. Un gain de temps intéressant dans le cadre de la construction d’un habitat. 

La paille

De nos jours, il existe encore quelques maisons en paille. Ce sont des biens écologiques et extrêmement bien isolés. Une fois l’ossature en bois montée, il faudra la remplir de paille enduite de chaux pour protéger les murs du feu. Attention, l’entreprise qui montera votre maison ne pourra pas vous faire profiter de la décennale, en France ce matériau étant uniquement reconnu comme isolant. La paille est également plus largement utilisée en toiture sur les maisons en chaume chez nos amis bretons.  

La terre crue

Les constructions en terre crue restent rares, mais elles existent. Totalement écologique, la terre crue est un mélange de terre et de chaux compressée et séchée plusieurs semaines. Son avantage réside dans son faible coût. En termes de temps de construction, il ne faudra pas être pressé… Entre le séchage et le montage, il peut se passer de longues semaines. Pensez également à protéger les murs des intempéries en installant un soubassement et des avancées sur le toit. Enfin, n’enduisez surtout pas de ciment, mais choisissez plutôt de la chaux. Le ciment aura tendance à emprisonner l’humidité et dégrader vos murs. 

Bien choisir son isolation, c’est important !

Comme nous l’avons vu précédemment, les matériaux renouvelables et écologiques sont pour la plupart de très bons isolants. Mais il se peut que votre maison soit déjà construite. Dans ce cas, il va falloir tout d’abord déterminer le type d’isolant dont vous aurez besoin. Pour déterminer l’isolant, il faudra prendre en compte plusieurs paramètres comme l’altitude, le climat ou encore l’orientation de votre maison. À partir des résultats, vous aurez trois choix possibles. Parmi les isolants écologiques, on peut retrouver :

  • La ouate de cellulose et le liège
  • Le chanvre et le lin
  • La laine de mouton

Les deux principaux matériaux écologiques utilisés en France sont la ouate de cellulose et le liège. Ils se présentent sous différentes formes. Les deux matériaux sont d’excellents isolants phoniques. Mais le liège a la particularité de résister à tous les dégâts possibles. Hydrofuge, ininflammable, résistant aux champignons et aux insectes, c’est un matériau presque indestructible.  

Le chanvre et le lin se présentent sous forme de panneaux de différentes épaisseurs. Plus présents dans le nord de l’Europe, ces matériaux offrent une isolation écologique de qualité. Leur facilité de pose permet une installation aisée. 

Enfin, la laine de mouton est un matériau naturel et renouvelable. Sa résistance contre la moisissure en fait un matériau de choix dans les régions humides. En revanche, elle ne vous protègera pas de la chaleur et elle est sensible aux mites. Un traitement est donc fortement recommandé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *