Quel sol pour votre salle de bain ?

Aménager les combles : les 8 questions à se poser avant de commencer les travaux
juillet 18, 2019
Couleurs tendances architecte
Les couleurs tendance des architectes en 2019
août 15, 2019

Lorsque l’on décide de refaire la décoration de sa salle de bain, il ne faut pas oublier le sol ! Partie importante de la pièce, il est souvent délaissé et habillé d’un revêtement carrelage basique. Aujourd’hui grâce à la technologie, vous pouvez choisir différents types de revêtements de sol pour une salle de bain. Durables, résistants à l’eau, ils seront mieux adaptés à votre salle de bain. Cette pièce étant souvent l’une des plus utilisées de la maison, il convient de faire en sorte que ce revêtement résiste au trafic permanent. Le revêtement de sol devra également résister à d’autres événements inadaptés à cette salle. Que ce soit un animal plein de boue ou mouillé ou encore un enfant causant des salissures, vos sols devront se montrer très résistants. Mais quels sont les revêtements disponibles actuellement sur le marché ? Quels produits sont suffisamment durables pour résister à des sollicitations répétées ? Zoom sur les différents types de revêtements de sol de salle de bain les plus populaires du moment.

Les carreaux de céramique et de porcelaine

Les carreaux de céramique et de porcelaine présentent de nombreux avantages. Ils sont disponibles dans de nombreux styles et de multiples couleurs. Si vous aimez le parquet, par exemple, il sera tout à fait possible de trouver des carreaux de céramique imitant l’aspect du bois. Faciles à entretenir, ils sont durables et résistants aux taches. Leur prix est modéré, ce qui permet de vous équiper pour un budget raisonnable. Mais les carreaux de céramique présentent également quelques inconvénients. En effet, contrairement aux autres revêtements de sol pour salle de bain, ils sont relativement difficiles à installer et sont froids au toucher. Malgré ces points négatifs, l’eau et l’humidité ne pourront endommager un sol équipé de ce revêtement. Ce qui fait des carreaux de céramique et de porcelaine le revêtement idéal pour votre salle de bain.

Les carreaux en pierre naturelle

Avec les carreaux en pierre naturelle, vous aurez le choix entre plusieurs types de pierres. Du marbre à l’ardoise en passant par le granit, rien ne sera limité dans le choix des textures que vous propose ce type de carreaux. Ils pourront être aussi gravés ou sablés pour offrir à votre voûte plantaire des sensations agréables à la sortie de la douche. Un autre avantage est leur durabilité : en effet, les carreaux en pierre naturelle résistent dans le temps. Il faut malheureusement compter sur quelques inconvénients concernant ce matériau. Il nécessitera davantage d’entretien que la céramique ou la porcelaine et vous demandera un nettoyage régulier. Contrairement aux carreaux en céramique, le carreau en pierre naturelle est plus onéreux. Il nécessite également une installation professionnelle liée un savoir-faire particulier.

Le plancher de liège

Le plancher de liège présente de nombreux avantages. Il est très facile à installer et vous demandera peu d’entretien. C’est un sol extrêmement durable et totalement écologique. Chaud au toucher, il résistera très bien à la moisissure. Un avantage certain dans une salle de bain. Le liège évitera également que les microbes s’installent. Il existe pourtant quelques inconvénients. Même s’il est résistant à l’eau, cela ne veut pas dire qu’il est étanche. Pour éviter les problèmes, il est fortement conseillé de sceller votre plancher en liège grâce à une couche de polyuréthane. Ce produit le protégera de l’eau et de tous les autres dommages tels que des fissures ou une déformation pouvant advenir au cours du temps.

Le bois composite

Le bois composite est fait de bois véritable. Il est composé de plusieurs couches puis plaqué et résiste aux endroits où le bois véritable ne pourrait pas résister. Il résiste à la chaleur et à l’humidité ce qui en fait un candidat parfait pour les salles de bains. L’un de ses principaux avantages est qu’il peut être installé sur un sol déjà existant, ce qui facilitera l’installation si vous décorez une maison possédant déjà un revêtement de sol dans sa salle de bain. Néanmoins, il faudra faire très attention avec le bois composite. En effet, il est particulièrement difficile à réparer. Si un objet lourd tombe dessus et l’abîme, il faudra remplacer la planche altérée. Il est également très résistant à l’eau, mais cela ne veut pas dire qu’il est étanche pour autant. Attention donc à ce que l’eau ne s’écoule pas sous votre sol en bois composite. Enfin, le bois composite est un revêtement qui coûte cher. Pour faire installer un sol composite, il faudra compter au moins le même prix que pour un sol en bois massif.

Le revêtement de salle de bain en vinyle

La propriété du revêtement vinyle est qu’il peut ressembler à un ensemble de matériaux de luxe tels que le bois ou la pierre naturelle. Son coût d’achat est relativement peu élevé et vous n’aurez pas de problèmes particuliers à l’installer. Il est possible de trouver des lames spéciales pour salle de bain, très résistantes à l’eau ce qui lui évitera de se dégrader au fur et à mesure du temps. Comme pour le bois composite, il peut être installé sur un sol existant, ce qui facilite l’installation si vous possédez déjà un revêtement de sol dans la salle de bain. Il est également doux et chaud ce qui lui donne un aspect agréable. Attention, l’un de ses défauts réside dans sa pose. Un revêtement vinyle mal posé se verra tout de suite et donnera un aspect négligé à la pièce. Enfin, le revêtement vinyle de faible qualité peut dégager des composés organiques volatils nocifs pour la santé et l’environnement. Avant d’acheter un revêtement vinyle, pensez à demander au fabricant si son produit est écoresponsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *