Les outils idéaux pour la maçonnerie

isolation
Les nombreux avantages (parfois insoupçonnés) de l’isolation
octobre 18, 2019
parquet
Comment choisir un revêtement de sol qui ne glisse pas ?
novembre 4, 2019

Un bon maçon est un artisan bien équipé. Que vous envisagiez d’effectuer vous-même vos travaux de maçonnerie ou que vous fassiez appel à un professionnel, il est important de connaître quelques éléments de base. Cet article s’intéresse aux outils idéaux pour la maçonnerie. 

Le marteau de maçon

Un marteau de maçon partage deux éléments communs avec le marteau à griffes : un manche (plus long pour le marteau de maçon) et une tête. En termes d’utilisations, le marteau de maçon présente quelques caractéristiques particulières. En effet, sa tête possède deux côtés dont l’un est une face carrée, conçue pour enfoncer les clous. L’autre côté de la tête du marteau de maçon forme une longue pointe en forme de ciseau, particulièrement pointue. Ce côté sert à fendre des briques ou à briser de petits morceaux de roche. 

La truelle

Il s’agit d’un petit outil de forme triangulaire, attaché à une petite poignée. La truelle sert à ramasser le mortier et à l’étaler sur la brique que le maçon s’apprête à poser. Il est possible que la brique ne soit pas correctement alignée, auquel cas l’extrémité de la poignée est utilisée pour la remettre en place. Il existe plusieurs formes de truelles et plusieurs tailles. Le choix d’une truelle s’effectue selon le travail à réaliser et la taille des briques.

La scie de maçon

Il existe deux types de scies de maçon :

La scie à main

La scie à main pour maçon est très semblable à une scie manuelle classique, mis à part que ses dents sont plus grandes et ses lames plus longues. Il n’est pas possible de couper l’intégralité de la brique avec la scie, mais le maçon va le plus loin possible, en cassant le reste de la brique en utilisant le marteau de maçon pour un travail rapide et efficace.

La scie électrique

Les maçons utilisent une scie circulaire avec une lame diamantée pour couper les briques, du fait de leur dureté. L’intégralité de la brique n’est pas coupée à la scie électrique, au risque de subir des dommages. La scie électrique peut être prise en main ou montée sur une table et utilisée comme une scie sur table. La scie sur table permet des coupes plus nettes.

L’équerre de maçon

L’équerre de maçon ressemble à une équerre classique. Elle est généralement en bois ou en plastique. L’équerre est utilisée à l’angle droit entre deux murs perpendiculaires, afin que le professionnel puisse s’assurer que les briques sont placées à un angle de 90° parfait.

 Le niveau à bulle

Le niveau à bulle utilisé par les maçons est en bois ou en plastique. Il est très léger et présente, comme les niveaux à bulle classiques, des flacons placés à des angles différents, chacun comportant une bulle d’air. Au milieu de chaque flacon, deux lignes marquent le centre et lorsque la bulle vient s’insérer entre les deux lignes centrales, le maçon est assuré que la surface est à niveau.

 Des fers à joints

Les fers à joints sont utilisés pour réaliser des joints de mortier, c’est-à-dire les espaces entre les briques dans lesquels on aperçoit le mortier. Ils peuvent être ronds, plats ou pointus. La forme que les maçons utilisent est définie en fonction du type de joint à réaliser.

 Des outils de mélange

Il existe une variété d’outils de mélange différents, servant à mélanger le mortier. Certains outils sont électriques et facilitent la tâche du maçon. D’autres, quant à eux, sont manuels.

 Un ciseau de maçon

Un ciseau de maçon est conçu en acier robuste et peut mesurer jusqu’à environ 20 cm. Il est spécialement conçu pour diviser un grand nombre de blocs. L’utilisation d’un marteau et d’un ciseau de maçon est plus efficace qu’un marteau de maçonnerie, car le ciseau de maçon est placé exactement à l’endroit où le professionnel souhaite créer une fente.

 Ligne de maçon

Une ligne de maçon est une ficelle lourde utilisée pour marquer un mur complet d’une seule traite. La ligne est enroulée autour de blocs placés à chaque coin du mur. Ces blocs sont enfoncés dans le sol et la ficelle est serrée, se manière à obtenir une ligne droite, un niveau à suivre au fur et à mesure.

Un mètre

Comme tout bon artisan, le maçon est équipé d’un ruban de mesure pour mesurer l’endroit où les murs commencent et se terminent, ou encore la taille d’une ouverture à réaliser.

Des pinceaux

Des pinceaux et des brosses à poils souples sont utilisés par les maçons pour enlever tout excès de mortier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.