Comment financer ses travaux de rénovation ?

optimiser-les-espaces-articles
Comment gagner des mètres carrés supplémentaires sans tout transformer ?
novembre 24, 2020
réduire-sa-facture-gaz-electricité
Comment réduire sa facture d’électricité et de gaz ?
décembre 16, 2020
financement-travaux-renovation

Si le moment est venu de rénover votre logement, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, et si la facture prévoit d’être lourde, il existe des moyens et des astuces pour financer les travaux de rénovation. Suivez le guide !

Pourquoi faire des travaux de rénovation dans un logement ?

Les travaux de rénovation peuvent parfois prendre de l’ampleur, autant en termes de temps que de coût et d’efforts. Il y a une multitude de raisons pour lesquelles ces travaux sont indispensables :

  • Augmenter le confort de vie dans une ou plusieurs pièces
  • Optimiser la valeur de l’habitation
  • Ajouter des éléments de sécurité
  • Installer un équipement domotique
  • Améliorer l’isolation de l’habitation
  • Transformer une pièce ou une partie du logement
  • Rendre la maison plus économe
  • Mettre le style de l’habitation au goût du jour
  • Rénover dans le cadre d’une opération de home staging
  • Préparer la maison ou l’appartement à la vente

Dans tous les cas, les travaux de rénovation s’inscrivent comme un véritable investissement, ajoutant à la valeur du logement ainsi qu’à son confort et à son style.

Les aides de l’État pour financer les travaux de rénovation

Si la possibilité de financer les travaux de rénovation par le biais du crédit personnel peut être intéressante, il est important de connaître les différentes aides proposées par l’État en vue d’encourager les travaux de rénovation énergétique. Ces aides sont de trois ordres :

  • Le prêt à taux zéro
  • Les primes
  • Le crédit d’impôt

Dans certains cas, les aides de l’État pour financer les travaux de rénovation peuvent représenter de coquette somme. Il serait dommage de passer à côté. Mentionnons notamment :

  • Ma Prime Rénov, une prime accessible aux propriétaires pour financer jusqu’à 20 000 € de travaux de rénovation énergétique ;
  • Le chèque énergie qui, comme son nom l’indique, couvre des factures de rénovation énergétique dont les montants dépendent de la composition du foyer et de ses revenus. La prime énergie pour l’amélioration énergétique de l’habitat qui peut monter jusqu’à 4000 € dans le cadre de l’installation d’une chaudière à biomasse performante ;
  • La prime « Habiter mieux » de l’Anah qui finance la rénovation jusqu’à concurrence de 15 000 € ;
  • L’éco-ptz, qui permet d’emprunter sans intérêt pour rénover son logement ancien, construit avant 1990. La somme maximum d’emprunt est de 30 000 € ;
  • La prime pour les travaux d’installation de panneaux solaires, dont le montant est relatif à la puissance de l’installation ;
  • Les travaux dont la TVA est de 5,5 % pour l’amélioration énergétique ;
  • L’Aide Action Logement pour la rénovation énergétique, dont le montant va jusqu’à 15 000 € pour les propriétaires qui mettent leur logement en location et 20 000 € pour les propriétaires dont le logement est la résidence principale.

Connaître les différentes aides disponibles pour rénover son logement fait partie des éléments à connaître en amont avant de décider de l’ampleur des travaux de rénovation. Pour discuter de votre projet, n’hésitez pas à contacter notre équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *