4 conseils pour aménager ou rénover une dépendance

6 astuces pour exploiter et décorer les petits coins dans la maison
6 astuces pour exploiter et décorer les petits coins dans la maison
mai 12, 2022
Construire une mezzanine : bonne ou mauvaise idée ?
Construire une mezzanine : bonne ou mauvaise idée ?
juin 8, 2022

Vous souhaitez optimiser un espace inutilisé ? Y a-t-il, près de votre maison, une grange, un garage ou un bâtiment que vous aimeriez transformer en espace de vie ? Des éléments législatifs aux conseils pour aménager ou rénover une dépendance, Arcoren, spécialiste de la rénovation et de la décoration à Paris et en Île-de-France vous informe.

 

Qu’est-ce qu’une dépendance et que dit la loi ?

Une dépendance est un bâtiment qui ne peut pas être habité en l’état. Il peut s’agir d’une véranda, d’un garage, d’un abri de jardin ou même d’un sous-sol. Les dépendances, dans les espaces ruraux, sont fréquentes ; elles existent sous la forme de remises, de granges, d’écuries et de chais, pour ne citer que quelques exemples.

La dépendance est tantôt accolée à l’habitation principale, tantôt détachée et autonome. Il n’est pas rare de voir les propriétaires de maisons en Île-de-France profiter d’une dépendance pour en faire un espace de vie qu’ils louent (AirBnB, location meublée, etc.) ou dont ils profitent eux-mêmes. En effet, une dépendance peut être transformée en bureau, en chambre d’amis et, pourquoi pas, en espace spa voire en piscine intérieure selon les caractéristiques du bâtiment.

Au titre de la loi, si la surface non habitable est destinée à un changement de destination, un permis de construire est obligatoire. Qui plus est, si la dépendance se situe en zone agricole, l’accord de la chambre d’agriculture et la Direction départementale de l’agriculture est obligatoire.

Bien évidemment, toutes les dépendances ne sont pas nécessairement vouées à un « changement de destination ». C’est par exemple le cas d’un garage que l’on transforme en pièce à vivre.

Les formalités administratives dépendent des modifications. Par exemple, si vous ajoutez des mètres carrés habitables, il vous faudra passer par une déclaration préalable de travaux pour une surface inférieure à 5 m². Au-delà, un permis de construire est requis. À noter également que pour une dépendance à aménager de plus de 150 m², il faut impérativement recourir à un architecte.

 

4 conseils pour aménager ou rénover une dépendance

 

Assurez-vous que la structure en place est solide.

Aménager ou rénover une dépendance nécessite une structure saine, y compris la toiture et l’isolation thermique, et ce avant de penser à l’aménagement intérieur.

Planifiez les étapes méthodiquement

Aménager ou rénover une dépendance passe forcément par un ensemble de travaux qui varient en fonction du bâtiment à réhabiliter. En outre, l’état initial de la dépendance influe sur le montant des travaux à prévoir. Si vous n’êtes pas du métier, il est préférable de vous appuyer sur un professionnel de la rénovation avant de vous lancer.

Budgétez vos travaux

En fonction de la surface de la dépendance, du type de pièce à prévoir (chambre, salle de jeux, spa…), des travaux au niveau du sol, de la toiture et des murs, le budget à prévoir peut varier du simple au double… voire bien au-delà ! Pour éviter les surprises, faites estimer les travaux par un professionnel compétent. Complétez notre formulaire de demande de devis personnalisé pour obtenir une estimation pour votre projet.

Renseignez-vous pour obtenir des aides

Dans certains cas, les travaux de rénovation permettent de payer une TVA réduite. D’autres travaux, comme l’isolation thermique par exemple, donnent droit à des aides de l’État et des dispositifs permettant de faire de belles économies. Renseignez-vous pour vérifier si vous y avez droit !

À Paris et en Île-de-France, Arcoren vous accompagne dans vos projets de rénovation et de décoration. Pour transformer une dépendance en lieu de vie, contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.